Nada Mezni Hafaiedh: celle qui filme les marginaux tunisiens

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une réalisatrice engagée. 

Je dirai même d’une tête brûlée. Laissez moi m’expliquer. 

Nada Mezni Hafaiedh est tunisienne. Après une enfance passée en Arabie Saoudite, des études au Canada; à la célèbre université Mc Gill de Montréal, elle revient dans son pays d’origine et décide de s’essayer à la réalisation.

Jusque là tout va bien. et J’ajouterai même, pourquoi pas. 

Puis un jour, dans un éclair de génie suicidaire, elle décide de filmer Amina Sboui. 

Sauf qu’ Amina Sboui n’est pas n’importe qui: Amina est féministe, et pire féministe tunisienne, ex Fémen. 

En résumé: une kamikaze. 

Mais alors pourquoi ce choix?

 

 

Publicités