Tosh Fesh : La voix des caricaturistes du monde arabe

Parmi le foisonnement d’ONG locales ou internationales œuvrant pour la défense des droits de l’homme ou l’aide aux réfugiés au Liban se tient une organisation atypique dont la mission n’est pas moins symbolique. Œuvre de Mutaz Sawwaf, ingénieur-architecte libanais parti mener une carrière dans la construction en Arabie Saoudite, l’association Tosh Fesh se veut l’écho des caricaturistes et bédéistes arabes à travers le Moyen-Orient. 

De retour au pays enrichi, son mécène a décidé de reverser une partie de sa fortune à ses premières amours en publiant périodiquement un livre affichant les illustrations de dessinateurs arabes, leur offrant ainsi une vitrine de diffusion plus large. Documentant les créations d’artistes en provenance d’Iraq, d’Égypte ou de Palestine ; grandes signatures comme jeunes espoirs, le point commun de ces “éditions spéciales″ est de mettre en lumière les distorsions politiques et sociales de la région avec humour. Un acte militant dans une région corrompue où la liberté d’expression reste un concept encore flou. Un engagement qui se poursuit a l’échelle individuelle puisque Mr Sawwaf supporte régulièrement les publications de caricaturistes a travers le monde arabe, comme récemment la sortie du dernier livre de Mahmoud Khalil. Aperçu à l’Art Fair de Beyrouth, nous sommes allés rencontrer son fondateur à l’occasion de la sortie du troisième volet de sa saga. (Première édition publiée en 2011 suivie de ‘The Search for a New Fiend …continues’ en 2013).

Que signifie Tosh Fesh?
Tosh Fesh est un mot d’argot syrien qui signifie “Et alors ?”

Comment l’idée de Tosh Fesh a-t-elle germé dans votre esprit?
J’ai toujours cultivé un vif intérêt pour les caricatures et les bandes dessinées, non seulement comme collectionneur enthousiaste, mais aussi comme lecteur et entrepreneur. Cependant, j’ai très vite réalisé qu’il serait difficile d’en vivre, c’est pourquoi j’ai choisi de poursuivre une carrière dans la construction plus lucrative, mais qui m’a permis de m’offrir le luxe de poursuivre ma passion. Quand le temps opportun s’est présenté, je l’ai saisi pour promouvoir l’illustration, les caricatures et les bandes dessinées dans le monde arabe en apportant mon soutien à des artistes arabes qui aspirent à faire une carrière dans ce domaine, pour leur donner une exposition plus large.

En quoi consistent vos activités quotidiennes ?
Nous passons la majeure partie de notre temps à effectuer une veille des caricatures publiées quotidiennement dans les journaux arabes afin de mettre à jour notre base de données d’artistes, et nous postons également des actualités sur le monde des comics ainsi que sur l’ensemble des expositions artistiques se déroulant dans la région MENA.

A quel rythme publiez-vous ?
Nous sommes pour le moment toujours en phase de test, donc nous publions périodiquement, mais nous espérons, après plusieurs éditions, pouvoir publier à rythme plus stable et régulier.

Quels sont vos critères pour sélectionner les artistes que vous souhaitez exposer, publier ?
Le critère de choix principal des artistes est leur capacité à apporter des idées ingénieuses et à s’exprimer clairement avec esprit et beauté. Nous sélectionnons des travaux qui ont déjà été publiés et nous contactons ensuite les artistes pour les inviter à publier leurs œuvres avec nous et à les exposer sur nos stands. Plus tard, nous les aidons à devenir des entrepreneurs en leur apportant notre soutien pour développer leur propre “business model″ durable.

La caricature a souvent une dimension politique, parfois controversée surtout dans des régions à risque comme le monde arabe. Avez-vous déjà été exposé à des menaces ?
Nous sommes toujours respectueux des autres et les gens nous rendent la pareille. Tosh Fesh ne possède pas d’affiliation politique et en ce sens ne se veut le faire-valoir d’aucun point de vue particulier sur n’importe quel sujet.

Combien d’artistes supportez-vous jusqu’à présent ? Combien d’artistes avez-vous dans votre “catalogue″ ? 
Nous n’avons pas de nombre défini d’artistes à qui nous offrons notre support, mais jusqu’à présent nous avons promu environ 15 artistes et maitres comme W Habib Haddad, Naji al Ali, Pierre Sadek ou encore Abdul Rahim Yassir… pour n’en nommer que certains.

Quelle est la date de votre prochaine publication ? 
‘Tosh Fesh 3’ va sortir lors du Salon du livre de Beyrouth en novembre 2014. Il mettra en lumière les travaux de caricaturistes vétérans comme ceux de la nouvelle vague de dessinateurs de comics.

Enfin, si vous deviez nous donner trois mots pour décrire Tosh Fesh ?
Esprit, créativité et beauté.

Article complet sur le site de l‘Agenda culturel

Publicités