Station Taiwanaise

Ajouter un peu de verdure dans un cadre brut, tel serait le leitmotiv des architectes du bureau Néerlandais mercato lorsqu’ils ont conçu les plans de la nouvelle station de métro de Kaohsiung, deuxième plus grande agglomération de Taïwan.

 

 

 

A cheval entre durabilité et modernité, ce nouveau hub de transport, imaginé par le bureau mercato, basé aux Pays-Bas, marque la transition vers le futur de la ville taïwanaise Kaohsiung. Comprenant un important réseau de métro, trains, bus, taxis et vélos, la plate-forme connecte également les voyageurs à un ensemble de services tels un hôtel, des magasins et restaurants. Le hall, qui constitue aussi la zone d’arrivée centrale du métro souterrain, se présente comme une place engloutie sous un plafond aux allures de voûte céleste et ce, en vertu des lumières aux formes lunaires. Un désir d’allier tradition et évolution secrète particulièrement dans son architecture, inspirée par les places de village typiques taïwanaises où se déroulent les événements majeurs. ici, il prend la forme d’un carrefour d’échanges et de rencontres où le visiteur pourra respirer l’air frais, faire son marché ou encore assister à un opéra en plein air. au-dessus de la structure externe, se déploie une canopée comprenant une étendue de végétation tropicale ainsi qu’un circuit pour les cyclistes, traduisant les ambitions de la municipalité de s’inscrire comme métropole urbaine et durable. Un pont se dresse entre ancien et nouveau dont le paroxysme réside indubitablement dans le bâtiment japonais de l’ancienne station, totalement intégré à la nouvelle structure. Les voyageurs devront néanmoins s’armer de patience, car le projet ne devrait voir le jour qu’en 2024.

Publicités